Une justice malade

Ceux qui « font confiance à la justice de notre pays », n’ont visiblement jamais eu affaire à ladite justice.

« Des petits Outreau, il y en a tous les jours. Outreau, c’est le catalogue de toutes les mauvaises habitudes d’une justice ordinaire », explique Corinne Dreyfus-Schimdt, avocate pénaliste, dans Le Figaro du 3 juin 2015, dix ans après « l’affaire ».

« Après les 80 recommandations de la commission d’enquête parlementaire, il faut bien reconnaître qu’aujourd’hui, c’est le vide sidéral. Rien n’a réellement changé… »

Est-ce qu’une affaire Outreau pourrait arriver aujourd’hui ? « Malheureusement, oui. »

Que proposent les candidats à la présidentielle pour éviter de nouveaux Outreau ? Rien.