Les divines facéties de Neil Hannon

« Bang goes the knighthood« , nouvel album de The Divine Comedy alias Neil Hannon. La pochette de l’album illustre bien l’esprit du bonhomme, auteur-compositeur d’une musique élégante, tantôt facétieuse, joyeuse et légère, tantôt mélancolique et désabusée.  

Neil Hannon aime s’échapper du format étroit de la chanson pop qui a fait le bonheur de l’Angleterre des Beatles à Blur pour lui donner le coffre de la musique orchestrale. Les albums Casanova (1966) et « A Short Album about Love » (1997) avaient déjà donné une idée du ton et du style Hannon : une pop  ambitieuse et précieuse qui s’adresse à tout le monde mais n’est pas faite pour les stades et les shows à l’américaine. Neil Hannon pourrait être le cousin germain de Paddy McAloon de Prefab Sprout, autre héros de la pop anglaise irlandaise.